Ena Fitzbel [Interview]

Ena Fitzbel


A l'occasion du concours organisé sur la page Facebook du Blog: SapereAude voici l'interview d'une de nos partenaires, Ena Fitzbel (qui avait participé à notre grand concours anniversaire), auteur du livre Un Manoir pour refuge.
Je vous laisse découvrir ce petit moment :)

Présentez-vous en quelques mots :
De formation scientifique, je travaille comme ingénieur dans un grand centre de recherche. Je suis maman de trois enfants de 17, 15 et 13 ans.
J'habite dans le sud-ouest de la France, mais mon imagination n'a pas de frontières. J'ai deux passions : l'écriture et les langues étrangères dont je ne cesse de parfaire l'apprentissage ; toutes deux me permettent d'ouvrir des portes vers les autres.

Un manoir pour refuge est-il votre premier livre ?
Oui. À l'origine, Un manoir pour refuge est un rêve éveillé que je faisais souvent. J'avais bâti un manoir dans ma tête ; j'en connaissais tous les recoins. Je me réservais des instants dans la journée pour m'y réfugier en pensée. J'arpentais ses couloirs et je retrouvais tous les personnages qui l'habitaient. Je crois même que j'étais un peu amoureuse de Kenneth...
Bien évidemment, c'était avant que je ne couche sur le papier cet univers onirique.

Allez-vous écrire une suite, avez-vous d'autres projets d'écrire en route ou en tête ?

En fait, Un manoir pour refuge est un livre qui n'attend pas de suite.
Mon deuxième roman, Des packs d'eau pour l'Afrique sortira début 2015 aux Éditions Sharon Kena. Je vous livre son résumé :
« À bord de sa vieille 405, Vanessa Pasternack, jeune femme charmante mais quelque peu idéaliste, tracte une caravane remplie de packs d'eau destinés aux Africains en détresse. Elle pensait voyager seule, mais victime d'une méchante farce de ses collègues, elle se voit contrainte d'accepter la présence importune de Gauthier d'Albron, le beau et séduisant directeur adjoint de l'entreprise où elle travaille.
Disputes, quiproquos et mésaventures s'enchaînent. Bien vite, ils s'égarent sur de mauvais chemins... La route n'en finit pas d'être longue pour ceux qui n'écoutent pas leur c½ur ! »

Enfin, je suis en train d'achever l'écriture de mon troisième roman, une romance Fantasy pour adultes. Je vous en dirai un peu plus dans quelques mois.

Qu'est-ce qui a été le plus difficile dans cette aventure ?
Les passages qui mettent en scène de nombreux personnages sont ardus, puisque je dois constamment être sur mes gardes pour ne pas les laisser dans un coin. En fait, rien n'est jamais facile à écrire : il faut toujours veiller à ne pas céder à la facilité.

On imagine la joie quand vous avez reçu le premier exemplaire, qu' est-ce que vous attendiez le plus de la publication de votre livre ?
Je souhaitais avant tout partager mes écrits avec d'autres gens.

Comment vous est venue l' envie d'écrire et plus particulièrement cette histoire ?
J'écris des poésies depuis mon adolescence. Saint John Perse m'a beaucoup influencée. Mais très vite, je me suis sentie prisonnière d'un format trop étroit pour abriter mes histoires. Je dois vous dire que j'adore m'inventer des histoires ! Elles m'aident à échapper au monde réel.

Si vous étiez un livre vous seriez ?
Orgueil et préjugés de Jane Austen

Soyons un peu prétentieux x) si vous étiez un auteur très connu qui choisiriez-vous ?
Amélie Nothomb

Avez-vous quelques conseils à donner pour les futurs écrivains ?
Écrivez toujours ce qui vous fait le plus plaisir, sans autocensure. Les lecteurs se chargeront du reste.

Un petit mot pour nos/vos lecteurs ?

Extrait d'Un manoir pour refuge :
« ...À des miles à la ronde s'étend la verte prairie. Ici et là, des fleurs jaunes et violettes disputent le terrain à quelques troupeaux de moutons. Seule une route goudronnée vient troubler la quiétude de cette lande vallonnée. Elle mène droit au manoir. Mais à mesure qu'elle s'en approche, elle se recouvre de bosses qui secouent le véhicule. Puis la mélodie celtique se met à grésiller, et Édouard éteint la radio.
— Si je puis... attirer l'attention de... mademoiselle, dit sa voix hachée par les soubresauts de la voiture, nous ne pouvons... pas continuer notre programme... musical. Nous... ne captons plus les stations.
Tant mieux ! se réjouit Elsa intérieurement. Je commençais à en avoir marre de cette flûte criarde.
— C'est... regrettable, lui répond-elle dans un ultime élan pour braver les cahots imposés par la route de plus en plus raboteuse.
— Si je puis... vous agréer, mademoiselle, poursuit le chauffeur aux sourcils broussailleux et au regard de jais, je lui proposerais... volontiers un disque de musique... celtique.
— Oh ! Je ne voudrais... pas vous... importuner, réplique-t-elle avec appréhension. Vous risquez... de l'endommager avec... toutes ces secousses.
— Si je puis... ajouter... mademoiselle fait... montre d'une grande... sagesse...
Ouf ! Sauvée !... »

Merci pour cette interview :) On te souhaite toute la réussite qu'il faut !
Je vous laisse découvrir le livre que vous pouvez acheter sur Bookelis, Fnac et Amazon.

Ena Fitzbel

Tags : Ena Fitzbel - Un manoir pour refuge - INTERVIEW - Interviews - Concours.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.234.0.2) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Mille-et-deux-livres

    12/11/2014

    Très sympa cette interview :)

  • TheMagicalBox

    26/10/2014

    Je ne suis pas certaine de lire ce livre mais c'est très sympa de pouvoir lire une interview de l'auteur !

  • bookslive

    18/10/2014

    Il a l'air intéressant :D

  • un-monde-de-papier

    16/10/2014

    Très intéressant

  • Romanian-Wind

    16/10/2014

    Bon, par contre, je ne suis pas énormément tenté par le livre, mais après, pourquoi pas ! :D

  • Romanian-Wind

    16/10/2014

    Très intéressante l'interview ! Je trouve que c'est une très bonne initiative ce genre d'article :D

  • ophjus

    13/10/2014

    Le livre a l'air bien

Report abuse